Centre d'études franco-russe

MISSIONS DU CEFR

Le CEFR est l’un des vingt-sept instituts français de recherche à l’étranger (IFRE) répartis dans le monde. Il est placé sous la double tutelle du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et du CNRS (USR 3060), qui lui affectent des chercheurs pour des séjours d’une à deux années. Il accueille également des boursiers en mission de courte, moyenne ou longue durée (doctorants et post-doctorants).

La mission du CEFR est de promouvoir et favoriser les échanges scientifiques entre la France et la Russie dans tous les domaines des sciences humaines et sociales. Il collabore avec les centres de recherches russes, français et européens pour l’élaboration de projets de recherche, l’organisation de colloques et de journées d’études. Il  soutient la recherche en proposant des subventions à des recherches individuelles ou collectives.

Le CEFR accueille à Moscou des colloques, journées d’études, présentations d’ouvrages et séminaires réguliers organisés à l’initiative de chercheurs russes et français. Les colloques du CEFR sont des événements franco-russes ou internationaux organisés par le centre en collaboration avec d’autres institutions pour lesquels le co-financement est la règle.

Le CEFR encourage la publication des travaux issus de ces rencontres dans des revues scientifiques, des ouvrages collectifs ou sur son site. Il possède déjà une publication régulière et prépare le lancement d’une seconde parution, les Carnets du CEFR.

 

Les partenaires du CEFR

 

Le Centre d'études franco-russe est une unité mixte de recherche sous la double tutelle du ministère de l'Europe et des affaires étangères et du Centre national de la Recherche Scientifique, et le partenaire principal pour le financement des aides à la mobilité est le ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation.

TUTELLES & PARTENAIRE PRINCIPAL:

 

 

TOUS LES PARTENAIRES:

Le CEFR entretient des liens étroits et suivis avec de nombreux partenaires (centres de recherche et fondations) français, russes et européens.                                        

 

Liste des partenaires du CEFR

Axes de recherche 2019-2023

Le CEFR propose deux grands axes thématiques de recherche, qui permettront de fédérer des spécialistes de différents champs disciplinaires travaillant sur la France et la Russie, l’Ukraine, la Biélorussie et la Moldavie.

Axe 1 :

États, politiques publiques et sociétés

L’objectif est de mettre au jour les modalités de constitution et de résolution des problèmes publics en différents contextes politiques, le déroulement des délibérations en divers milieux et la façon dont les problèmes publics changent les sociétés. Ce n’est donc pas une opposition entre État et société qui guide les approches des chercheurs au sein de cet axe, mais au contraire une attention soutenue aux multiples niveaux d’interactions et de participations des acteurs au processus décisionnel.

Les problèmes d’égalité entre les sexes, l’environnement et les énergies renouvelables, les migrations, la radicalisation et l’éducation constituent des chantiers privilégiés de recherche pour un financement par le CEFR.

Trois sous axes seront privilégiés :

- Sorties d’Empires

- Acteurs des politiques publiques

- Dynamiques et pratiques sociales : hiérarchies, interactions, contestations

Axe 2 :

Circulations des personnes, des savoirs et des artefacts

Il s’agira ici d’examiner des mobilités nationales et transnationales des individus, volontaires et contraintes par des politiques des États (par exemple, déplacements forcés des populations), par les guerres et les marchés, qui participent aux recompositions des sociétés.

Les mobilités s’accompagnent en effet des circulations de savoirs et d’artefacts, envisagées comme des processus complexes comprenant des pratiques d’adaptation au contexte d’accueil. L’objet de nos recherches sera l’étude des trajectoires sans cesse réorientées des biens, des techniques et des idées que les personnes en mobilité transportent avec eux à travers le monde.

Trois sous-axes seront traités :

- Mobilités volontaires et forcées

- Échanges transculturels : transformations, adaptations, influences

- Matérialité de la mondialisation