Appel à contribution : congrès "1989 à l’Est : entre ordre et subversion"

Colloque
|
Histoire
|
Samedi, 1 décembre, 2018 - 00:00
|

En octobre 2019, se déroulera, à Paris, le Congrès de la Société française d’études russes et est-européennes en sciences sociales, avec le soutien du Cercec. Les scientifiques qui souhaitent y participer sont invités à envoyer leurs propositions de contributions avant le 1er décembre 2018.

 

Les événements politiques qui se sont déroulés dans l’Est de l’Europe autour de l’année 1989 ont constitué l’un des plus grands bouleversements qu’ait connus le continent européen depuis la fin de la Seconde guerre mondiale et l’avènement de la Guerre froide. Le congrès se propose de revenir sur ces processus qui ont entraîné la désintégration des régimes communistes dans les pays d’Europe centrale et orientale, des Balkans et en URSS. Elle apparaît comme le produit de mobilisations complexes qui ont pris appui sur des formes d’actions nouvelles et franchi les frontières politiques les plus instituées au sein des régimes soviétisés : entre « dissidence » et appartenance à la sphère officielle, entre action politique « conventionnelle » et mobilisation de rue, entre espaces nationaux. Au cours de cette période, les répertoires d’actions, les attaches institutionnelles, les préférences idéologiques et les identités des acteurs, y compris des plus officiels, se sont profondément modifiés. Les modes de contestation sont passés d’une subversion autolimitée des institutions en place, laquelle a pu s’accompagner de formes de collaboration avec le régime, à des oppositions frontales beaucoup plus nettes et radicales. Ces mêmes oppositions ont été menées par des acteurs souvent intégrés au système, selon des rythmes et des modalités à la fois propres à chaque pays (et, en URSS, à chaque République), peut-être même à chaque sphère sociale, et corrélées à des phénomènes de circulation entre ces espaces. Tout se passe donc comme si la matière même des événements liés à 1989 avait résidé dans un brouillage des repères routiniers de l’ordre et de la subversion du « système ».

 

En dépit du nombre considérable de recherches consacrées à la « chute du communisme », on dispose de peu de travaux revenant de façon systématique sur ces transformations en train de se faire, prenant en compte l’ensemble du champ social et le foisonnement qui l’a gagné depuis la deuxième moitié des années 1980. Le congrès entend les explorer en montrant leur hétérogénéité dans les différents pays et en dépassant les catégories d’analyse binaires héritées de la transitologie : pouvoir/opposition, conservateurs/réformateurs, autoritarisme/démocratie, planification/capitalisme, etc. Mettre en évidence la complexité de ces processus et les anticipations stratégiques qu’ils ont suscitées au moment de leur déroulement incite à avoir une lecture des événements la plus attentive possible aux pratiques des acteurs des différentes sphères sociales et à la manière dont les transformations des relations et des interdépendances entre ces secteurs ont affecté les pratiques. Les matériaux empiriques, qu’ils soient nouveaux ou déjà connus, peuvent ainsi être interrogés ou revisités à la lumière de ces exigences méthodologiques. Comment les institutions et acteurs de l’ordre existant se sont-ils adaptés ou ont-ils été écartés ? Comment les recompositions du système à partir d’éléments du passé ont-elles refaçonné les pratiques des acteurs ? Quelles nouvelles formes et configurations de compétition se sont imposées ? Comment les anciennes élites ont-elles commencé leur reconversion et de nouvelles ont émergé ? Comment appréhender le rôle joué par les acteurs « d’en bas » ou ceux situés à la périphérie des élites ?

 

Les propositions de communications en français ou en anglais de 1000 mots maximum sont à envoyer à l’adresse sferes[at]cnrs.fr.

 

Date limite d’envoi des propositions : 1er décembre 2018.

Sélection des propositions : 15 janvier 2019.

Date limite d’envoi des communications : 1er septembre 2019.

 

Vous trouverez plus d’informations sur le site du CERCEC

Retour aux événements