Séminaire "Enjeux et méthodes" La réorganisation des territoires d’Europe de l’Est au prisme du programme ISS (International Space Station)

Séminaire
|
Mercredi, 18 avril, 2018 - 18:00 - 20:00
|
Centre d'études franco-russe, 1, rue Nikolaïamskaïa, Moscou

Julie Patarin-Jossec, doctorante en sociologie à l'université de Bordeaux (Centre Emile Durkheim).

 

Alors qu’un équipage de deux cosmonautes se trouve à bord de la station Mir quelques semaines après le putsch de Moscou, ceux-ci reçoivent une communication du centre de contrôle : « c’est une équipe de toutes les couleurs qui vous salue d’ici ! ». Les premières républiques socialistes à entamer leur transition démocratique ont en effet adopté leur propre drapeau en témoin de leur émancipation. Si certains de ces anciens États-membres restent par la suite reliés à la Fédération de Russie au gré d’alliances économiques et militaires, d’autres rejoignent l’Union Européenne. Entre ces deux espaces d’ordonnancement politique, l’Agence spatiale européenne se présente comme une alternative pour certaines anciennes républiques socialistes non membres de l’UE. Alors que la Russie détient le monopole de l'accès à l'espace depuis 2011 et que s'y maintient une part importante de l'entrainement de tout membre d'équipage appelé à rejoindre l'International Space Station (quelle qu'en soit la nationalité), l'étude des modalités d'administration du programme ISS au prisme des accords inter-agences permet d'appréhender certaines reconfigurations de l’espace géopolitique en Europe de l’Est. Deux pays sont particulièrement étudiés en raison de leur centralité dans l'entrainement et le lancement des équipages : l’Ukraine et le Kazakhstan.

 

La séance se déroulera en français sans traduction.

 

 

>>> Tous nos séminaires "Enjeux et Méthodes" (février - juillet 2018)

Retour aux événements